Les sites UNESCO



Territoire transfrontalier, les Pyrénées catalanes ont longtemps été secoué par les confrontations entre royaumes de France et d’Espagne. Pour cette raison, nous avons hérité de villes et sites fortifiés, qui sont des témoignages historiques liés aux déplacements de frontières. Ces œuvres de l’architecture militaire, datant de l’époque médiévale à l’époque moderne, sont aujourd’hui reconnues comme patrimoine mondial de l’humanité, en tant que sites UNESCO.
Les places fortes de Mont-Louis et Villefranche-de-Conflent ont notamment été bâties pour faire appliquer le traité des Pyrénées qui fixe, en 1659, nos frontières actuelles.
Mont-Louis
En 1679, Louis XIV approuve la création de Mont-Louis, défendant le passage vers le Roussillon. Inaugurée en 1681, Mont-Louis achève la ligne de défense mise en place depuis la mer Méditerranée. Mont-Louis a deux originalités : créée ex nihilo par Vauban, c‘est un petit conservatoire de l’architecture militaire bastionnée du XVIIe siècle où Vauban a pu exprimer toute sa créativité, l’autre est d’avoir conservé sa fonction militaire : en effet, le Centre National d’Entraînement Commando – 1er Choc occupe toujours la citadelle et forme aux techniques commandos plus de 3500 stagiaires par an. Des visites guidées adaptées au public scolaire permettent d’entrer dans la citadelle (fermée au public) pour découvrir l’histoire de la place, mais aussi son Puits des Forçats, abritant le système d’alimentation en eau du XVIIe siècle. Une balade pédestre autour des fortifications permet aussi de découvrir les extérieurs de la cité dans son environnement montagnard.
Villefranche-de-Conflent
Ancienne capitale du Conflent, Villefranche-de-Conflent a gardé les caractéristiques d’une ville médiévale. La plupart des maisons de la rue principale remontent au XIIe, XIIIe, XIVe siècle, on peut y voir le beffroi, le donjon et les portails de l’église romane. Les remparts du XIVe siècle permettent de découvrir le système de défense médiéval. Puis, sous le règne de Louis XIV, les fortifications sont adaptées à l’utilisation des armes à feu et notamment des canons, par l’architecte militaire Vauban. Ce dernier fait également bâtir le fort Libéria sur les hauteurs de Villefranche, et fortifier la grotte naturelle qu’est la Cova Bastera. La ville, le fort et la grotte, constituent un ensemble d’un grand intérêt pédagogique pour faire découvrir l’histoire locale aux élèves. Des visites ludiques et adaptées au public scolaire sont proposées sur site.

Renseignements et réservations :
Office de Tourisme
3, rue Lieutenant Pruneta
66 210 Mont-Louis
04 68 04 21 97
otml@orange.fr
Point Info Tourisme
2, rue Saint Jean
66 500 Villefranche-de-Conflent
04 68 96 22 96
infotourisme@villefranche66.fr



retourcarte



Pour les classes et groupes intégrant un enfant/ jeune en situation de handicap, il est possible d’adapter les animations signalées. Contactez l’intervenant.